5 tips pour augmenter la lecture de sa Newsletter

marion cluptil bordeaux
Marion, Content strategist & CEO Magnetic Story
17 Oct, 2022

Avoir une liste email, c’est bien. Envoyer des mails régulièrement aux inscrits – et pas que quand on a un truc à vendre – c’est très bien. Mais le top, du top, c’est que les personnes abonnés à votre newsletter, lisent vos mails !

Vous pouvez écrire les meilleurs mails du monde, si personne ne les lit, vous n’aurez aucun résultat !

Voici donc 5 tips pour augmenter la lecture d’une newsletter et un conseil bonus en prime.

o

YouTube video
Magnetic Story - Comment augmenter la lecture de sa newsletter

Comment savoir si une newsletter est lue ?

Avant de vous partager nos conseils pour avoir une newsletter qui soit davantage lue, il est essentiel de comprendre ce qu’est une newsletter performante ou non. Pour cela, les KPI – ou indicateurs clés de performance – sont vos meilleurs alliés.

Pour savoir où vous vous situez, nous vous encourageons à suivre votre taux d’ouverture. Il vous permet de connaître la part des personnes inscrites à votre newsletter qui ouvre effectivement vos mails. Vous avez alors une idée plutôt claire de l’intérêt portée à vos mails.

Un bon taux d’ouverture se situe généralement entre 30 et 50 %.

Cependant, il faut garder en tête que plus le nombre d’inscrits à la liste e-mail est important, plus le taux d’ouverture risque d’être bas. C’est totalement normal. L’engagement est moins conséquent dans les grandes communautés.

1er tips : Le choix de l’outil d’e-mailing

Le choix de l’outil d’e-mailing qui va accueillir votre liste d’inscrits et vous permettre d’envoyer vos newsletters a un impact sur la délivrabilité de vos mails.

La délivrabilité correspond au fait que votre mail arrive bien dans la boîte principale de vos abonnés, et non dans les spams. L’objectif en termes de délivrabilité est d’atteindre les 95 % a minima. Pour évaluer la délivrabilité de vos mails, vous pouvez utiliser un outil gratuit comme Mail tester par exemple.

Pour gérer et envoyer vos newsletter, vous pouvez utiliser des outils de confiance comme Convertkit (notre chouchou), Sendinblue, Mailchimp ou encore ActiveCampaign.

2ème tips : L’objet de vos mails

On ne vous apprend rien, l’objet est la première chose que voit les destinataires de vos mails. Par conséquent, si vous souhaitez qu’ils soient nombreux à ouvrir votre courrier électronique, il faut prendre le temps de le travailler, afin qu’il soit suffisamment incitatif. Il doit donner envie.

De plus, nous vous conseillons de limiter l’objet de vos newsletters à 35 voire à 50 caractères. Cela permet de s’assurer qu’il s’affiche en entier dans la boîte mail de vos abonnés.

Du côté des choses à éviter, nous en citerons deux principales :

  • les mots blacklistés comme “gratuit”, “gagner de l’argent” ou encore “viagra” ;
  • les caractères spéciaux en grand nombre qui sont souvent l’apanage des spams.

Par contre, vous pouvez vous utiliser des émojis pour apporter une touche plus personnelle et plus dynamique à votre message. L’idéal est de choisir ceux que vous avez l’habitude d’utiliser sur vos réseaux sociaux pour rester dans l’esprit de votre marque.

3ème tips : La personnalisation de vos e-mails

La personnalisation consiste à adapter le message à la personne, afin de lui montrer que vous la considérez en tant qu’individu unique. Cela se traduit par exemple par l’utilisation de son prénom qui rend tout de suite le message plus personnel.

C’est aussi le fait de choisir le bon moment pour envoyer vos mails. Vous devez connaître les habitudes de votre cible pour envoyer vos campagnes mails lorsque celle-ci est le plus à même d’être attentive et réceptive à votre message.

La personnalisation peut aussi être soutenue par la segmentation.

Magnetic Story - 5 conseils pour une newsletter plus lue

4ème tips : La segmentation de votre liste e-mail

Dans votre liste e-mail, il y a sûrement tout un tas de profils différentes. En tout état de cause, toutes les personnes inscrites n’en sont pas au même stade par rapport à votre thématique. Certains la découvre à peine, tandis que d’autre sont beaucoup plus matures et peut-être même prêts à passer à l’achat.

Il est donc indispensable d’adapter vos message à la personne qui les reçoit.

Par exemple :

  • en période de lancement, évitez d’envoyer les mails de rappel de fin des inscriptions aux personnes qui ont déjà acheté votre offre ;
  • envoyer un mail de rappel panier en attente sur votre e-commerce ;
  • prévoir un mail dédié aux personnes qui ont déjà acheté chez vous ;
  • créer une liste d’attente pour la sortie d’une nouvelle offre de produits ou de services

Pour cela, vous pouvez créer des segments, c’est-à-dire des catégories au sein de votre liste e-mail. Une même personne peut être dans différents groupes. Par exemple, elle peut avoir téléchargé plusieurs lead magnet, chacun correspondant à un segment.

Le plus simple pour organiser votre segmentation est d’utiliser un système de tag ou d’étiquettes. Ainsi, en fonction des actions réalisées par les inscrits, vous pourrez les catégoriser facilement. Ensuite, au moment de l’envoi de votre newsletter, vous n’avez plus qu’à choisir les tags concernés ou non.

5ème tips : Le respect du RGPD

Le RGPD, c’est ce règlement européen qui est venu nous imposer un bon nombre de règles concernant la collecte et le traitement des données personnes, parmi lesquelles figure notamment l’adresse mail.

Par conséquent, dès lors que vous mettez en place une liste e-mail et une newsletter, vous devez vous conformez à ses exigences. À défaut, vous encourez des sanctions légales, mais aussi des sanctions par les fournisseurs internet et les services de messagerie. Par exemple, si vous n’insérez pas le lien de désinscription obligatoire dans votre newsletter (en principe, tout en bas dans le footer), votre mail risque d’être assimilé à un spam.

Donc, jouez le jeu !

Conseil bonus : Faire le tri dans sa liste e-mail

Pour favoriser la lecture de votre newsletter, il est nécessaire d’avoir une liste e-mail de qualité. Par conséquent, même si cela peut vous faire un peu mal au cœur, n’hésitez pas à supprimes les cold de votre liste.

Les cold sont les personnes qui n’ont pas ouvert vos mails depuis un certain temps, 3 à 6 mois en général.

Ces personnes faussent vos statistiques donc nuisent à votre analyse de la situation, et envoient un signal négatif aux services de messagerie.

Donc au moins, une fois par trimestre, faites le ménage.

Augmenter la lecture de sa liste newlsetter : Ce qu’il faut retenir

Vous connaissez désormais nos meilleurs tips pour augmenter la lecture de sa newsletter, à savoir :

  • Le choix de l’outil d’e-mailing
  • L’objet de vos mails
  • La personnalisation
  • La segmentation
  • Le respect du RGPD
  • Le tri de votre base e-mail

NEWSLETTER

Plus de lecture

 
Loading...

Toutes nos ressources offertes en un clic !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter et votre mot de passe pour accéder à toutes nos ressources offertes (workbook, template, check-list, etc.).

Merci 🦚 RDV dans votre boîte mail pour confirmer votre inscription ! A très vite